Skip to main content
search
0

Vos planchers en bois verni sont endommagés et vous ne savez pas s’il est nécessaire de les faire sabler et de les revernir? Et si un simple rafraîchissement suffisait ? Chacune de ces deux options qui s’offrent à vous comporte ses avantages et ses désavantages. Rafraîchir simplement la finition vous permettra de réaliser des économies au moment de l’achat de produits, de même que cela demande moins de préparations. Sabler et vernir votre plancher en bois permet d’obtenir une finition esthétique et durable, qui passera au travers des prochaines années sans problème.

Difficulté: Moyenne
Coût au pi2 = Variable

Quelle est la différence entre rafraîchir la finition d’un plancher et sabler et vernir un plancher?

Rafraîchir un plancher verni consiste à appliquer un tonique ou une nouvelle couche de vernis par-dessus la finition déjà présente. Au contraire, sabler et vernir de nouveau le plancher implique de retirer l’ancien vernis et d’appliquer une nouvelle finition.

Les avantages et les désavantages de chacun de ces systèmes d’application seront détaillés plus bas dans cet article, mais dans l’ensemble :

  • Rafraîchir un plancher est moins couteux et plus facile à réaliser. Cependant, le résultat obtenu sera moins durable. 
  • Sabler et vernir de nouveau implique un investissement d’argent et/ou de temps plus important. Toutefois, votre plancher est complètement remis à neuf. Cela implique donc une durabilité plus longue. 

Déterminer l’état de votre plancher en bois verni

Avant de déterminer quelle option vous désirez choisir, il convient de constater l’état de votre plancher, et plus précisément du verni. Les planchers trop endommagés ne pourront pas retrouver un aspect étincelant seulement si vous les rafraîchissez.

Effectivement, si le bois du plancher a été encoché, que des griffures ont passé au travers de la finition pour rayer les lattes du plancher, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que votre plancher retrouve son aspect original seulement grâce à un rafraîchissement de surface. Dans ce cas, si vous désirez éliminer complètement les traces d’usure de votre plancher en bois endommagé, il faut sabler le bois et puis vernir le plancher de nouveau.

Dans le cas où que votre plancher a dépoli ou a perdu son lustre, qu’il est grafigné, que le vernis est rayé en surface ou encore qu’il présente des traces d’usure, il est possible de renouveler son aspect grâce à un rafraîchissement de son vernis.

Prendre en considération vos attentes

Avant de déterminer si vous désirez simplement rafraîchir la finition de votre plancher verni ou si vous voulez plutôt le sabler et vernir de nouveau, vous devriez aussi prendre en considération les attentes que vous avez pour votre plancher.

Effectivement, rafraîchir plutôt que de revernir le plancher permet de réaliser des économies considérables. Cependant, la remise à neuf d’un plancher via un sablage est sans aucun doute ce qui permettra d’éliminer les traces d’usure les plus persistantes. Donc, si vous avez des grandes attentes pour votre plancher ou vous souhaitez obtenir un résultat de longue durabilité, il est préférable de sabler et de vernir de nouveau le plancher en bois.

Au contraire, si vous souhaitez un résultat plus temporaire et ce qui importe pour vous en ce moment est d’économiser autant en argent qu’en effort, l’option de rafraîchir la finition vous sera grandement avantageuse !

 

Rafraîchir la finition de votre plancher verni

Voyons les avantages de rafraîchir votre plancher verni, les désavantages et les étapes à suivre pour rafraîchir la finition d’un plancher en bois.

Les avantages de rafraîchir un plancher en bois verni

Le principal avantage de rafraîchir le plancher plutôt que de sabler se retrouve dans le fait que vous évitez le sablage. En évitant le sablage, vous n’avez pas à vous préoccuper de :

  • Retirer les meubles des pièces que vous souhaitez revernir.
  • La poussière générée par le sablage.
  • Des efforts considérables qu’implique de sabler vous-même votre plancher ou, si vous engagez un artisan, de la dépense importante que cela inclut.
  • D’avoir potentiellement à quitter votre demeure pour quelques jours.

Autrement dit, rafraîchir plutôt que de sabler est une option pratique et économique. Vous évitez ainsi d’entreprendre des grands travaux et de modifier complètement votre routine pour quelques jours/semaines. Cependant, rafraîchir votre plancher plutôt que de revernir comporte aussi des inconvénients.

Les désavantages de rafraîchir plutôt que de sabler et vernir le plancher

Il existe toutefois une limite aux capacités d’un simple rafraîchissement. Notamment :

  • Les traces d’usures très prononcées (encoches, usure jusqu’au bois, etc.) ne disparaîtront pas avec un simple rafraîchissement de la surface.
  • La durabilité d’un rafraîchissement est moindre que si on sable complètement et verni de nouveau. Effectivement, cela est dû entre autres à l’accroche de la finition sur la surface et le nombre de couches appliquées.
  • Si vous souhaitez changer la couleur ou le lustre du vernis, il n’est pas possible de le faire seulement avec une couche de rafraîchissement.

Rafraîchir un plancher verni étape par étape

Nettoyer la surface

Avant de rafraîchir la finition de votre plancher en bois, il est bien important que la surface soit adéquatement préparée. Il faut retirer du plancher toutes traces de saletés, de corps gras ou de contaminant.

  • Commencez par retirer la poussière et la saleté en passant le balai ou l’aspirateur. Pour vous assurer qu’il ne reste aucun résidu, passez deux fois plutôt qu’une.

  • Ensuite, nettoyez la surface en utilisant la Préparation de Surface Finitec.
  • Versez la Préparation de Surface directement sur le plancher en réalisant des cordons ou des corridors d’environ 3 pieds de large.

  • Laissez le nettoyant agir pendant 5 minutes.
  • Retirez l’excédent du nettoyant en utilisant un chiffon humide ou une vadrouille propre.

  • Laissez sécher complètement la surface avant de passer à la prochaine étape.

Si jamais la surface est encore sale après la première application, répétez ces étapes une 2e fois.

Appliquez le tonique sur votre plancher verni

Une fois le plancher bien propre, vous pouvez passer à l’étape d’appliquer le tonique sur le plancher. Le Tonique Finitec est le produit qui permettra de raviver le lustre de votre plancher verni ainsi que de recouvrir les grafignures superficielles. Voici comment procéder pour son application.

  • Ouvrez le contenant de Tonique Finitec et retirez l’embout verseur. Mélangez vigoureusement pendant 45 secondes en utilisant un bâton de bois. Laissez ensuite le Tonique reposer pendant 10 minutes, afin d’éviter l’apparition de bulles d’air.

  • Versez ensuite le tonique en un cordon d’environ 4 pouces de largeur, en suivant la longueur du mur de la pièce. Effectuez la même chose sur le sens de la largeur de la pièce.

  • Lissez au fur et à mesure les marques et lignes dues au surplus de produits.
  • Une fois l’ensemble du plancher recouvert, laissez sécher pendant 1 à 2h.
  • Appliquez une seconde couche en respectant les mêmes consignes que pour la première.

Une fois la dernière couche de tonique appliquée, il faut attendre 4h avant de pouvoir circuler délicatement sur le plancher. Attendez 24h avant de poser de nouveau les meubles.

.

Sabler et vernir votre plancher

Il est maintenant temps de se pencher sur les avantages de sabler et de vernir votre plancher en bois, les désavantages ainsi que comment procéder pour vernir un plancher étape par étape.

Les avantages de sabler et de vernir à nouveau

  • Sabler et vernir votre plancher permet d’obtenir des résultats les plus durables. Effectivement, un vernis fraîchement appliqué sur une surface remise à neuf peut durer facilement de 10 à 15 ans, dépendamment de la qualité du vernis choisi.
  • Sabler le plancher permet d’éliminer les traces d’usures les plus prononcées, comme les encoches dans le bois et le vernis usé jusqu’au bois. C’est donc l’option de finition qui donnera la meilleure allure à votre plancher en bois verni.
  • En sablant l’ancienne finition, vous pouvez désormais changer le lustre du vernis ou encore la couleur du plancher, ce qui n’est pas possible si on rafraîchit seulement. Par exemple, si vous aviez une finition semi-lustre et que vous la trouviez trop brillante, vous pouvez désormais la changer pour un lustre mat ou satiné. Sabler votre plancher permet donc une plus grande flexibilité au niveau du look désiré.

Les désavantages de sabler et de vernir votre plancher

Sabler complètement le plancher et vernir comprend aussi certains désavantages. Ceux-ci se situent surtout au niveau des efforts que nécessite un tel projet.

  • Sabler soi-même un plancher représente un labeur important; il faut louer l’équipement – et savoir bien s’en servir -, sabler les planchers puis retirer l’importante accumulation de poussière de sablage. Si vous décidez de le faire vous-même, prenez en considération que cela va prendre une quantité considérable de temps et d’efforts physiques.
  • Engager un.e professionnel.le de sablage et de finition de plancher est un gage de succès. Cela est recommandé si vous avez de grandes attentes et désirez un résultat impeccable. Cependant, cela représente l’investissement d’une somme importante d’argent.
  • Lorsqu’on sable un plancher, cela génère une quantité considérable de poussière. De même que si la surface que vous désirez sabler et vernir est une aire commune de votre demeure, comme la cuisine et l’entrée, il se peut que vous deviez quitter votre demeure pour quelques jours, puisque la surface sera inutilisable le temps que le plancher soit sablé et reverni. C’est donc un changement dans votre routine que vous devez être en mesure de vous permettre lors des travaux.

Sabler et vernir votre plancher étape par étape

Refaire la finition de plancher est un ouvrage qui demande beaucoup d’efforts et une certaine expertise, si vous souhaitez obtenir un résultat impeccable. Cependant, les étapes à réaliser sont plutôt simples. Il s’agit des suivantes : nettoyer la surface, sabler le plancher, dépoussiérer puis finalement teindre (si désiré) et vernir le plancher.

Nettoyer la surface

Il est bien important que la surface soit bien propre afin d’éviter les risques de contaminations. Nous vous recommandons de nettoyer avant le sablage puisque sinon, en sablant vous risqueriez d’incruster certains contaminants (comme les corps gras) plus profondément dans le bois.  Pour nettoyer votre plancher avant de sabler et vernir, vous pouvez utiliser le nettoyant pour plancher Lagoon.

Nettoyant pour plancher Lagoon de Blanchon

  • Commencez d’abord par enlever toutes traces de saletés et de poussière en passant l’aspirateur ou le balai. Si nécessaire, passez deux fois plutôt qu’une !
  • Ensuite, vaporisez le nettoyant Lagoon directement sur une section de votre plancher.
  • Frottez le nettoyant sur le plancher en utilisant une vadrouille en microfibre. Suivez la longueur des planches et le veinage du bois pour nettoyer plus efficacement.
  • Répétez ces étapes jusqu’à avoir nettoyé l’ensemble du plancher.
  • Laissez sécher complètement la surface

À noter: Il n’est pas nécessaire de rincer ou lessiver le plancher après avoir nettoyé avec Lagoon.

Vous pouvez aussi utiliser la Préparation de Surface Finitec pour nettoyer le plancher. Dans ce cas, référez-vous aux instructions mentionnées plus haut dans l’article.

Sabler le plancher

Le sablage est sans aucun doute la tâche la plus ardue qu’implique le procédé de revernir vos planchers. Effectivement, cela demande un effort physique considérable puisqu’il faut soutenir la sableuse et appliquer une pression constante pendant plusieurs heures. Parallèlement, le sablage demande aussi une certaine expertise ou du moins une certaine minutie, car le moindre mouvement peut faire apparaître des marques de sablage indésirables sur votre plancher. Malheureusement, celles-ci ne disparaîtront pas jusqu’à ce que vous sabliez de nouveau les planchers.

Pour cette raison, bien de nos client.es préfèrent faire affaire avec un.e professionel.le du plancher. Si vous avez les moyens de vous le permettre, c’est un investissement bien placé.

Cependant, cela peut s’avérer dispendieux et avec la pénurie de main-d’œuvre actuelle, il peut être difficile de trouver quelqu’un de disponible pour réaliser les travaux. Pour ces raisons, sabler soi-même son plancher est aussi une option envisageable pour plusieurs personnes.

Quel type de sableuse utiliser ?

La sableuse la plus performante et la plus rapide pour sabler un plancher intérieur est sans aucun doute la sableuse à plaque oscillante. C’est une sableuse que l’on manipule debout – ce que vos genoux et votre dos vont apprécier. Aussi, la plaque d’abrasion est beaucoup plus grande qu’une sableuse à main, ce qui permet de travailler vraiment plus rapidement. Vous pouvez louer une sableuse à plaque oscillante dans la plupart des centres de location d’outils.

Cependant, les sableuses à plaque oscillante sont des machines plus imposantes et plus lourdes. Pour cette raison, elles se manient moins facilement. Or, si vous déplacez trop rapidement ou mal la sableuse, cela peut donner lieu à des marques de sablages indésirables.
Pour cette raison, une autre option qui s’offre à vous est d’utiliser une sableuse orbitale. La sableuse orbitale est beaucoup plus petite. En général, il faut sabler une planche à la fois. Cela implique que le sablage de votre plancher sera beaucoup plus long ! Toutefois, la sableuse orbitale est aussi plus légère et facile à manœuvrer, ce qui vous permet d’obtenir facilement un beau résultat. Si vous désirez sabler une petite surface et souhaitez obtenir un beau résultat, la sableuse orbitale est une option à considérer.

Quelques astuces pour un sablage réussi

  • Le grain du papier sablé varie en fonction de l’essence du bois de votre plancher. En général, les bois durs (chêne, merisier, érable, etc.) nécessitent un papier de grain 100 ou 120. Les bois mous (pin, épinette, etc.) doivent être sablés avec un papier plus fin, soit de grain 120 ou 150.
  • Sablez toujours en suivant le sens du veinage du bois. Cela permet à la sableuse de suivre naturellement les fibres de la planche et d’ouvrir correctement les pores du bois. De cette manière, vous évitez les compromettantes marques de sablage ”cross grain”  (à contre-grain).
  • Ne cherchez pas à passer la sableuse trop rapidement sur les planches. Sinon, vous sablez de façon inégale, ce qui va se traduire par une pénétration inégale de la finition dans le plancher et une surface à l’apparence irrégulière. Laissez plutôt la machine travailler, et glissez là tranquillement sur la surface.
  • N’appuyez pas fortement sur la sableuse. Effectivement, si vous utilisez votre force afin de sabler plutôt que de laisser la sableuse travailler, votre pression ne sera pas toujours la même, ce qui donnera lieu à un sablage inégal.
  • Changez régulièrement la feuille de votre papier sablé, environ à chaque 50 pi2. Les feuilles usées n’ont pas une aussi bonne abrasion que les neuves. Si la qualité du sablage va en decrescendo au fur et à mesure que vous avancez, cela se notera au moment d’appliquer la finition sur votre plancher.
  • Des genouillères peuvent être grandement appréciées si vous envisagez de devoir sabler à genoux.

Note : La poussière de sablage peut être nocive. Pensez à porter un masque pour vous protéger pendant le sablage.

Dépoussiérer la surface

Avant de poursuivre à l’étape de la finition du plancher, il est bien important de retirer la poussière de sablage. Sinon, celle-ci pourrait compromettre l’esthétisme du résultat final.

  • Commencez par passer l’aspirateur sur l’ensemble de la surface. Au besoin, passer une deuxième fois.
  • À l’aide d’un chiffon en coton imbibé d’hydrate de méthyle ou d’eau, frottez les planches dans le sens du veinage, comme pour le sablage. Cela va non seulement retirer les résidus de poussière, mais aussi ouvrir davantage les pores du bois, permettant ainsi une meilleure pénétration des produits de finition.

 

À noter : Lorsqu’on mouille le bois avec de l’hydrate de méthyle ou de l’eau, cela peut foncer légèrement la couleur du bois au moment d’appliquer la teinture. Si vous souhaitez obtenir une couleur plus pâle, dépoussiérez plutôt avec un chiffon sec.

Teindre (facultatif) et vernir le plancher

Une fois la surface bien dépoussiérée vous pouvez procéder à l’étape de la finition. C’est le moment d’appliquer une teinture, si vous le souhaitez. Pour savoir comment appliquer la teinture en détail, consultez le lien suivant.

Application de teinture intérieure

Vernir le plancher

L’étape de vernir votre plancher est la finalité du projet : c’est à ce moment que vous serez récompensé pour tous les efforts que vous aurez fournis. Vernir un plancher demande un certain doigté, puisqu’on cherche à éviter les coups de rouleaux et l’apparition de bulles d’air qui peuvent compromettre la beauté du résultat final. Pour cette raison, certaines personnes préfèrent faire affaire avec un.e professionnel.le.

Cependant, il est possible de réaliser soi-même un beau résultat avec les bons produits et les bons conseils.

Conseils pour un obtenir une finition réussie

Vernis écologique pour planchers Océanic de Blanchon

  • Utilisez un vernis autonivelant, comme Océanic de Blanchon. Pour les personnes moins expérimentées dans la pose du vernis, cela est un avantage de détail. Effectivement, le vernis autonivelant se nivelle lui-même sur la surface. Il est donc moins nécessaire de le travailler avec le rouleau ou l’applicateur, ce qui est la raison principale pour l’apparition de coups de rouleau.
  • Si vous travaillez au rouleau, ne déplacez pas le rouleau sur la surface rapidement, comme on le ferait avec la peinture, par exemple. En effet, si vous déplacez le rouleau trop vite, les poils de celui-ci injecteront des particules d’air dans le vernis. Ces particules d’air font apparaître des bulles d’air dans la surface du plancher, compromettant l’aspect lisse et uniforme du vernis.

  • Appliquez toujours le vernis dans le sens du veinage du bois et de la longueur des planches. De cette manière, vous pourrez étaler le vernis plus facilement.
  • Travaillez avec l’outil qui vous convient le mieux. Vous pouvez appliquer le vernis avec un applicateur ou encore un rouleau. La plupart des pros travaillent avec un rouleau, car cette méthode est plus rapide. Cependant, c’est aussi plus facile de générer des bulles d’air dans la finition. Certaines personnes peu expérimentées dans la finition de plancher préfèrent elles aussi utiliser un rouleau pour l’application, alors que d’autres sont plus à l’aise avec un applicateur à vernis. Bref, ce qui est important, c’est de vous sentir à l’aise avec votre outil.
  • Respectez le temps de séchage entre les couches pour un résultat durable et esthétique.

Appliquer le vernis étape par étape

Suivez ces étapes pour revernir votre plancher en bois sans embûches :

  • Commencez par réaliser le « découpage » le long des murs en utilisant un pinceau en poly-nylon ou directement avec l’applicateur à vernis. Réalisez une bande d’environ 3 pouces de largeur le long des murs. Une fois les coins des murs dégagés, vous pourrez facilement vernir le reste de la surface avec le rouleau ou l’applicateur.

Vernir un plancher : le découpage

  • Appliquez ensuite le vernis en suivant le sens de la longueur des planches. Étalez au fur et à mesure les accumulations de vernis, de façon à répandre le vernis de manière égale sur l’ensemble de la surface.
  • Travaillez par section jusqu’à avoir recouvert l’ensemble de la surface.
  • Laissez sécher la 1re couche de vernis pendant 2 h.
  • Une fois le vernis bien sec, sablez doucement la surface avec un papier de grain 180. Le but de cette opération est de lisser le bois afin d’éliminer les irrégularités de la surface.
  • Dépoussiérez à sec les résidus de sablage.
  • Appliquez une seconde couche en suivant les mêmes directives que pour la première.
  • Laissez sécher pendant 2h.
  • Sablez légèrement avec un papier 180 de nouveau.
  • Appliquez une 3e et dernière couche. Ne pas sabler après avoir appliqué la dernière couche.
  • Laissez sécher pendant au moins 12h avant de circuler sur la surface.

Une fois la troisième couche bien sèche, vous avez terminé de revernir votre plancher : félicitations !

Vous savez maintenant les avantages et les désavantages de rafraîchir la finition de votre plancher versus sabler et vernir. À vous de choisir l’option qui convient le mieux à votre budget, à votre disponibilité ainsi qu’à vos attentes. Si vous désirez davantage de conseils concernant la finition du bois, n’hésitez pas à consulter la section de notre blogue à cet effet.

Les produits retrouvés dans cet article.

Vernis écologique pour planchers Océanic de Blanchon

46,95 $189,95 $Choix des options

Tonique pour planchers de bois Finitec

37,99 $Ajouter au panier

Préparation de surface Finitec

19,99 $Choix des options

Les derniers articles sur le sujet

Blog

Plancher verni grafigné: sabler et vernir le plancher ou rafraichir le bois vernis?

Vos planchers en bois verni sont endommagés et vous ne savez pas s'il est nécessaire de les faire sabler et de les revernir? Et si un simple rafraîchissement suffisait ? Chacune de ces deux options qui s'offrent à vous comporte ses avantages et ses désavantages. Rafraîchir simplement la finition vous permettra de réaliser des économies au moment de l'achat de produits, de même que cela demande moins de préparations. Sabler et vernir votre plancher en bois permet d'obtenir une finition esthétique et durable, qui passera au travers des prochaines années sans problème. (suite…)
Blog

Finition du bois intérieur: qualité de l’air ambiant

La qualité de l'air est un enjeu majeur de notre actualité. Qu'en est-il pour la qualité de l'air de nos demeures? Saviez-vous qu'il est possible de réaliser la finition de votre bois intérieur en respectant la qualité de l'air ambiant de votre maison? (suite…)
Blanchir un plancher en bois franc : Vernis Océanique coloré opaque de Blanchon
Blog

Blanchir un plancher en bois franc : Vernis Océanique coloré opaque de Blanchon

Vous désirez blanchir votre plancher en bois franc, mais vous ignorez quel produit/méthodologie choisir ? Blanchir un plancher de bois franc peut être une tâche ardue et engendrer des complications. Sauf si vous avez entre vos mains le bon produit. (suite…)
Frédéric Riopel

Author Frédéric Riopel

More posts by Frédéric Riopel

Leave a Reply