0

Panier

Pour les projets de restauration et d’antiquage, la teinture en gel est une alliée prisée pour les ébénistes en herbe comme pour les professionnels. Que ce soit pour obtenir un effet particulier sur un meuble ou pour vous épargner un sablage pénible, apprenez les multiples possibilités avec la teinture en gel.

Quelques caractéristiques de la teinture en gel

La première (et évidente) caractéristique de la teinture gel est sa texture : il s’agit d’une teinture plus visqueuse que la teinture liquide à base d’huile ou à base d’eau. Dû à sa texture, la teinture gel est idéale pour travailler les surfaces verticales. Effectivement, elle ne coule pas et ne provoque donc pas de coulisses.

Les teintures gel sont généralement à base d’huile, et pour cette raison (en plus de la texture particulière) il s’agit de teintures qui s’appliquent facilement et limitent les risques de démarcation lors de l’essuyage, par exemple.

Les teintures gel sont intensivement colorées (elles viennent normalement dans des bases précolorées) et pour cette raison elles requièrent un essuyage plus rigoureux que les teintures liquides et elles vont nécessiter un temps de séchage plus prolongé. Par prolongé, on entend 48h plutôt que 24h entre les couches.

 

…et ce qui en fait un atout majeur pour la finition de meubles?

Dans certains cas, la teinture gel peut être appliquée sur une surface déjà finie.

Il suffit de poncer légèrement la finition (avec un papier 220) pour créer un minimum d’adhérence et l’on peut appliquer une couche de teinture gel. Si l’on utilisait une teinture standard, il faudrait sabler jusqu’au bois pour que la teinture ait une chance d’accrocher à la surface.

Cela nous permet donc de  »tricher » légèrement la préparation du bois en plus d’ouvrir un monde de techniques et d’effets visuels à ceux qui ont le doigté et/ou la patience de travailler la finition de leurs meubles.

 

Changer de couleur le contreplaqué sans risquer de le transpercer

Vous avez des portes d’armoires ou des étagères en contreplaqué que vous désirez changer d’aspect? Puisque le bois en contreplaqué est très mince, il est très risqué d’entreprendre de le sabler jusqu’au bois. Effectivement, vous risqueriez de transpercer l’une des épaisseurs de bois et compromettre l’aspect de la finition.

Vous pourriez peinturer le contreplaqué. Cependant, puisque la peinture est opaque, vous perdrez à coup sûr le veinage et l’aspect  »bois » de votre contreplaqué. Dans ce cas, on peut se tourner vers l’option teinture gel.

 

Préparer le contreplaqué

Pour ce faire, vous devez bien nettoyer votre surface en contreplaqué à l’aide d’un nettoyant de préparation de surface dans le genre T.S.P, ou encore l’alcool à bois.

Ensuite, on sable la surface légèrement à l’aide d’un papier 220 ou maximum au 180. Le but de ce sablage de surface est de rendre la finition du contreplaqué plus poreuse et de permettre à la teinture gel d’accrocher à celle-ci. Une fois le sablage terminé, on dépoussière la surface avec un linge humide.

 

Appliquer la teinture gel

Par la suite, à l’aide d’un chiffon en coton sans charpie, on applique la teinture gel. Avec le revers du chiffon, on vient essuyer l’excédent de teinture de la surface. Il est important de bien essuyer la teinture : plus il y a d’excédents de teinture, plus le séchage va tarder et plus il y a un risque que la teinture gel se délaye lors de l’application du vernis.

 

Appliquer un vernis pour assurer la protection de votre surface

Une fois la teinture gel bien sèche (idéalement après 48h), on applique 1 à 2 couches de vernis pour finir et assurer la protection de votre contreplaqué. Bien que la teinture gel soit à base d’huile, on peut utiliser autant un vernis à base d’eau qu’à base d’huile pour la finition.

Attention : cette technique ne peut être utilisée que dans le cas où vous désirez obtenir une couleur plus foncée que celle présente préalablement sur votre contreplaqué. Effectivement, puisqu’on superpose la teinture gel à la couleur précédente, il est donc impossible d’obtenir un résultat plus pâle que le précédent.

 

Réaliser un faux fini avec la teinture gel

L’univers des faux finis est un univers large, composé d’un grand nombre de façons de faire et de méthodologies. En voici quelques exemples :

Imiter le veinage du bois

Vous avez un meuble de mélamine (ou autre matériau composite) auquel vous désirez conférer l’aspect du bois?

Avec la teinture gel, il est possible de travailler minutieusement et de parvenir à récréer l’effet du veinage si particulier du bois.

Pour ce faire, il est préférable de premièrement appliquer une couche de peinture d’apprêt dans les teintes de la couleur de votre teinture gel. Cela va servir à former le fond de votre faux fini.

Après avoir laissé sécher correctement la peinture (en vous référant aux indications du manufacturier),  on peut appliquer la teinture gel. C’est cette étape qui conférera l’aspect  »bois » à votre meuble. En utilisant un pinceau dont les poils sont légèrement imbibés de teinture gel, on effectue un brossage pour imiter les veinures du bois. Pensez à essuyer régulièrement votre pinceau à l’aide d’un chiffon, pour éviter que se forme une accumulation de teinture. Après avoir laissé la teinture agir un certain temps, vous pouvez essuyer la teinture gel pour enlever l’excédent.

À noter, cette technique demande une certaine expérience. Pour cette raison, il est préférable de réaliser d’abord un test sur une partie non visible du meuble.  Ainsi vous pouvez parfaire votre technique avant de passer à l’application réelle.

Finalement, après que la teinture ait séchée un minimum de 48h, on peut appliquer le vernis qui assurera la protection de la surface.

Superposer deux couleurs de teinture différentes pour créer un effet antique

Pour donner un certain cachet à un vieux meuble, ou donner un look ancien à un nouveau meuble, on peut réaliser un faux fini qui consiste à souligner les arêtes d’un meuble avec une couleur de teinture différente de celle qui recouvre l’ensemble du meuble.

Après avoir bien préparé et appliqué la teinture et la première couche de vernis sur votre meuble, sablez légèrement les arêtes ou les zones où vous voulez créer un contraste avec un papier de grain 180 ou 220.

Dépoussiérez à sec les résidus de sablage. Ensuite, trempez un chiffon de coton sans charpie dans la teinture gel. Ensuite, à l’aide de la pointe de votre doigt, appliquez la teinture gel sur les arêtes de votre meuble. Après avoir laissé pénétrer quelques minutes la teinture, essuyez l’excédent avec le revers du chiffon. Si la teinture gel déborde sur les zones vernies du meuble, ne vous inquiétez pas : puisque ces zones sont protégées, vous n’aurez aucune difficulté à essuyer la teinture gel.

Finalement, on laisse sécher la teinture gel 48h et l’on applique une couche finale de vernis pour en assurer la protection.

Pour réaliser des faux finis qui confèrent à vos meubles un look unique tout comme pour certains projets particuliers, la teinture gel est un produit passe-partout qui peut vous faciliter la tâche comme vous faire réaliser des économies!

Les produits retrouvés dans cet article.

Teinture intérieure en gel à base d’huile old masters

16,99 $39,99 $Choix des options

Vernis Hybride Passeport Élite

28,99 $371,69 $Choix des options

Les derniers articles sur le sujet

Blog

Les possibilités avec la teinture en gel

Pour les projets de restauration et d'antiquage, la teinture en gel est une alliée prisée pour les ébénistes en herbe comme pour les professionnels. Que ce soit pour obtenir un effet particulier sur un meuble ou pour vous épargner un sablage pénible, apprenez les multiples possibilités avec la teinture en gel. (suite…)
Blog

Toutes les possibilités avec la cire

Que ce soit pour protéger une surface ou lui conférer un aspect qui sort de l’ordinaire, les cires sont intéressantes pour les multiples possibilités qu’elles vous offrent. Pour entretenir un meuble ou l’antiquer jusqu’à redonner du lustre et protéger vos surfaces en béton, il existe une cire qui répondra à vos besoins. (suite…)
Comment faire

Application de teinture intérieure

Dans cette capsule, Jean-Michel vous présente comment appliquer vous même de la teinture intérieure sur bois. Trois grandes étapes à suivre: la préparation, l'application et la finition. De plus, pour obtenir un résultat impeccable, découvrez les astuces de PRO. (suite…)
Frédéric Riopel

Author Frédéric Riopel

More posts by Frédéric Riopel

Leave a Reply

L'accès des clients à l'intérieur de Colobar n'est malheureusement pas possible (À l'exception de la décoration sur rendez-vous seulement). Pour venir chercher vos commandes, vous devez préalablement commander en ligne et ensuite recevoir les instructions par courriel pour le ramassage sécuritaire dans le stationnement de notre magasin.
close-image