0

Panier

Un patio est un aménagement idéal ou écouler les doux jours d’été en bonne compagnie.  Cependant, il ne faut pas se mentir: la construction d’un patio demande des efforts considérable. Autant choisir un type de bois qui correspond à vos attentes et votre budget. Voici nos conseils en tant qu’experts du traitement du bois concernant les différents types de bois et les attentes que vous pouvez vous faire face à leurs entretiens.

Par sa touche intemporelle, le bois est un matériau de choix pour les patios. Il s’agence avec tout les types de décoration. C’est aussi un matériau qui se travaille facilement, idéal pour les auto-constructeurs.  Lorsque vous choisissez l’essence du bois de votre patio, plusieurs critères sont à prendre en compte : La dureté de son grain, qui influencera sa résistance aux impacts et à l’abrasion. Aussi, sa résistance aux divers insectes, et finalement à la pourriture. Ce dernier point est particulièrement important de le contexte météorologique du Québec, étant donné nos écarts brutaux de température, qui donne du fil à retordre à certain type de bois en les exposants à un haut taux d’humidité.

Voyons les différents type de bois utilisés généralement pour la construction de patio au Québec et les produits que nous vous conseillons pour les maintenir en bonne santé!

Le patio en bois de Cèdre

Patio de cedre teint avec Sansin DEC

Il faut tout d’abord savoir qu’il existe deux types de cèdre fréquemment utilisés pour les patios: le cèdre rouge de l’ouest ainsi que le cèdre blanc (de l’est).

Le premier est légèrement plus onéreux que le cèdre blanc. Il provient originalement des « rainforest » de l’ouest canadien et pousse dans un climat pluvieux, ce qui augmente légèrement sa résistance face à l’humidité. Aussi le cèdre blanc possède un veinage un peu plus subtile et est plus propice au fendillement.

Le cèdre est un bois résineux qui possède une enzyme spéciale qui repousse les insectes et les moisissures. Cela rend ce bois particulièrement résistant au passage du temps, surtout si l’on prend en compte le contexte humide québécois. Bien que l’on paye le cèdre plus cher que le bois traité (par exemple), cette dernière caractéristique peut justifier la différence de prix.

Aussi, il s’agit d’un bois local, cultivé au Canada en suivant des normes environnementales de renouvabilité. Donc, c’est une alternative davantage écologique que certain bois exotique réputé imputrescible.

Cependant, la résine du cèdre le rend incompatible à certain produit de finition, comme certaines teintures à base d’eau traditionnelles. C’est pourquoi si on veut éviter les problèmes, il faut le recouvrir d’une huile naturelle ou encore d’une teinture hybride à base d’huile naturelle.

Entretenir le cèdre

Un produit testé et recommandé chez Colobar depuis maintes années est Sansin Dec de Sansin. Cette teinture hybride performe à merveille sur le cèdre. Étant donné que Dec tolère un taux d’humidité dans le bois plus élevé que les teintures traditionnels, on peut teindre notre bois 1 à 2 mois après la construction du patio (Cela peut varier en fonction des facteurs d’humidités). Ceci à pour avantage que vous pouvez protéger votre patio avant qu’il commence à grisonner de façon prononcée. Ainsi, vous pouvez vous sauver l’étape de dégrisonner votre bois. Aussi, les huiles naturelles qui constituent Dec sont conçues pour adhérer sur le cèdre. Donc, pas de mauvaises surprises de réactions chimiques entre votre bois et votre teinture ! Si vous voulez donner un look chique et un léger lustre à votre cèdre, les huiles naturelles sont à envisager. Ce sont des produits qui performent très bien sur le cèdre et s’agence à merveille avec son veinage.   Les teintures à base d’eau sont généralement à éviter, étant donné que la résine du cèdre risquerait d’agir comme répulsant et provoquer des problèmes d’écaillement.

De manière générale, si ont veut préserver notre cèdre adéquatement et l’empêcher de grisonner, il faut s’attendre à rafraîchir  sa finition tout les 2 à 3 ans.

Le bois traité

 

Généralement en pin ou en épinette, le bois traité est l’option la moins dispendieuse ainsi que l’une des plus répendue au Québec. Le traitement chimique du bois le rende résistant à la moisissure et lui confère sa teinte verdâtre caractéristique (parfois brunâtre). C’est un bois qui vieilli en grisonnant et en fissurant. Le bois traité est davantage propice à la moisissure que les bois réputés imputrescibles. C’est aussi un bois davantage fragile que le cèdre, par exemple.

Pour sa finition, il faut généralement attendre 1 an avant de le recouvrir, étant donné son traitement d’origine (Sauf si on utilise un produit tolérant un taux d’humidité plus élevé que la normal, comme Dec de Sansin, par exemple). Un autre avantage du bois traité est qu’il ne s’agit pas d’un bois capricieux. On peut le recouvrir autant de teintures à l’eau comme à l’huile, opaques ou translucides, que des huiles naturelles .Certain produit peuvent être appliqué directement sur le bois traité sans sablage, ce qui représente un argument intéressant lorsque l’on veut s’éviter du boulot. Cependant, un sablage est toujours préférable et évite les mauvaises surprises tout comme assure une finition davantage réussie.

Le bois torréfié

Le traitement du bois par torréfaction est une pratique bien courante au Québec. Il s’agit de soumettre une essence de bois (généralement le pin ou l’épinette) à une augmentation graduelle de température. Le processus à pour effet de retirer l’humidité du bois et éviter l’absorption d’eau par celui-ci. Ainsi, on élimine les risques de moisissures. On rend aussi le bois moins susceptible de tordre avec les années. Un autre avantage de la torréfaction, c’est qu’elle ne nécessite pas de produit chimique comme le bois traité traditionnelle. Cela fait donc de ce traitement une alternative écologique, d’autant plus qu’on l’utilise majoritairement sur des types de bois locaux.

La torréfaction du bois lui confère une apparence noble, avec une teinte foncée qui ne se limite pas à la surface, mais bien à l’entièreté du bois. Un inconvénient du bois torréfié est son prix dispendieux, étant donné la rigueur que demande son processus de conception.

L’entretien du bois torréfié

Puisque la torréfaction du bois à pour effet de refermer son grain et l’assécher, il faut une huile pénétrante afin d’assurer une bonne pénétration et assurer sa protection. Les produits à base d’acrylique sèche trop rapidement pour assurer une pénétration, tout comme les produits opaques : Ils sont à éviter pour ce type de bois.   Le bois torréfié grisonne rapidement si ont le laisse exposé au UV, c’est pourquoi il est préférable de ne pas perdre de temps afin de le recouvrir (Voir même le huilé avant sa pose) si l’on n’est pas prêt à accepter son vieillissement.  Il faut prévoir le rafraîchir à tout les 2 à 3 ans environ, dépendamment de son exposition au soleil et aux intempéries ainsi que le produit avec lequel on le recouvre.

Les bois exotiques

Cette dernière catégorie de bois est, sans surprise, parmi les plus dispendieuses. Il existe toutes sortes de bois exotiques, mais ceux que l’on retrouvent le plus fréquemment sur nos patios québécois sont le teck ainsi que l’ipé. Tout deux possèdent des caractéristiques similaires : ce sont des bois excessivement dense et réputés imputrescibles. Vu leurs duretés hors du commun, bâtir un deck en ipé ou teck nécessite des outils spéciaux. Un conseil : toujours acheter leurs planches pré-percées.

Le contrepoids des bois exotiques…

Ce sont donc des bois excessivement durables mais coûteux  vu leurs raretés et leurs provenance. Aussi, d’un point de vue écologique, il ne s’agit pas d’une option idéal. Puisque ces arbres poussent en climat sub-tropicaux, il faut assurer le transport jusqu’ici, ce qui entraîne la combustion de beaucoup de carburant et endommage les écosystèmes. De plus, parfois la durabilité écologique de leurs cultures ne peut être confirmé. Pour les protéger, il est préférable d’opter pour des huiles naturelles pénétrantes. Vu la densité de leurs grains, il faut un produit qui possède une grande capacité de pénétration afin de réussir à s’ancrer dans le bois. Les teintures traditionnelles, opaques comme translucides sont à proscrire : Elles n’adhéreront pas  au bois et écailleront en un temps record. Aussi, étant donné la densité hors du commun de l’ipé et du teck, il faut s’attendre à devoir rafraîchir leur finition à tout les ans. C’est le prix à payer pour un look impeccable.

À vous de choisir l’essence bois qui convient à vos projets, et les efforts que vous êtes prêt à investir à son entretient!

Les produits retrouvés dans cet article.

Teinture extérieure

30 products

Huiles extérieur

5 products

Les derniers articles sur le sujet

Blog

Les couleurs tendances pour votre patio

La saison estivale est bien entamée et encore beaucoup de clients nous demandent des conseils de couleur pour leur patio. J’ai donc pensé vous faire part des tendances couleurs en teinture extérieures. (suite…)
Blog

L’entretien d’un patio teint avec la teinture Sansin DEC

Lors du choix de la teinture pour votre terrasse, vous avez optez pour Sansin Dec. Bien joué, avec bien d'autres produits, ce serait probablement les résidus écaillées de votre teinture que vous retrouveriez à la fonte des neiges.  Mais l'hiver fut rude : votre beau patio en bois en porte les traces. L'usure et l'humidité ont fait grisonner votre patio? Tout bon produit mérite un bon entretien.  Avec les premières soirée chaudes, votre regain d'énergie vous amène à envisager la question suivante : Comment redonner à mon patio son aspect impeccable initiale ? (suite…)
Blog

Entretenir et rafraîchir un patio huilé avec l’huile naturelle Alis

On le sait, entretenir son patio, demande des efforts. Certains produits, comme Alis de Livos, vous facilite cette tâche. Toujours est-il, qu'il faut le faire adéquatement. Voici la marche à suivre! (suite…)
Frédéric Riopel

Author Frédéric Riopel

More posts by Frédéric Riopel

Leave a Reply

MAGASINEZ EN LIGNE MAINTENANT
LIVRAISON GRATUITE
PARTOUT AU CANADA
Pour tout achat de 99$ et + 
MAGASINER EN LIGNE
LIVRAISON RAPIDE 
close-link
Restez à l'affût des promotions, des idées projets et trucs de PRO
JOIGNEZ NOTRE INFOLETTRE
JOINDRE L'INFOLETTRE
close-link